Les résidences

cropped-Logo-CQNL-2-detoure.png

Depuis la nuit des temps, les arbres marquent les récits de nos civilisations. Dans le cadre exceptionnel de la forêt d’Orléans, ces résidences de création dans des tiny houses durables visent à mettre en place un laboratoire de création artistique au plus proche de la nature. La forêt par son atmosphère, ses matériaux, son histoire, offre un espace pour l’expérimentation et la recherche durant un temps de création propre à chaque artiste-auteur.

Les résidences de Ce qui nous lie impliquent un temps de 70% dédié à la création personnelle d’œuvres, et 30% d’un temps dédié à la médiation culturelle et sociale, selon un projet co-construit avec les artistes-auteurs et autrices sélectionnés et les différents partenaires régionaux. Ce qui nous lie prend appui sur les travaux de l’association Le trait et des organisations professionnelles le CAAPla Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse et la Ligue des auteurs professionnels en matière de bonnes pratiques.

 

Ce qui nous lie proposera en 2022 sa première résidence.

Temps de professionnalisation

L’acte de création est un mouvement permanent entre l’intérieur et l’extérieur, des moments d’exposition et des moments de repli. Il ne peut néanmoins se penser de façon totalement coupé de la carrière des artistes-auteurs et autrices et de leur écosystème professionnel. C’est pourquoi la résidence s’articulera avec 1 journée consacrée à un bilan professionnel pour l’artiste-auteur, en collaboration avec des syndicats d’artistes-auteurs.

Engagement social en faveur de l'égalité femmes/hommes

Ce qui nous lie met l’égalité femmes/hommes au cœur de ses objectifs. Comme le constate le bilan d’évaluation des bourses du Centre National du Livre, les femmes sont pointées comme l’une des populations à risque d’éviction des dispositifs de résidences et de bourses. En effet, le temps de résidence est souvent long, éloigné de son domicile, et à cela s’ajoute des facteurs d’inégalités plus profonds. Si on se réfère aux études du Ministère de la Culture, le terme “d’auteurs professionnels” est employé pour définir les auteurs qui dépassent le seuil d’affiliation à l’AGESSA, environ 8700 euros. C’est ce taux d’affiliation qui donne accès aux prestations sociales. En 2019, les autrices sont moins nombreuses à être affiliées, 36 % seulement, tout en percevant des revenus moindres (28 % d’écart médian dans les revenus entre les hommes et les femmes.) Ce qui nous lie a pour ambition de proposer une formule de résidences littéraires et artistiques au plus près des besoins actuels des créatrices en termes de temps de création, d’équilibre avec la vie personnelle et de développement de la carrière. 

Enjeux et objectifs de la résidence

Les résidences de Ce qui nous lie naissent d’une dynamique commune en partenariat fort avec deux acteurs du territoire : Parenthèse, entreprise de l’économie sociale et solidaire, et Cultures du cœur, association qui favorise l’insertion des plus démunis par l’accès à la culture, aux sports et aux loisirs. Les structures géographiquement proches partagent les mêmes valeurs en matière d’engagement social et de conviction du rôle sociétal des artistes-auteurs. Les résidences de Ce qui nous lie ont pour objectif de créer en milieu rural un véritable outil de production et de diffusion de littérature et d’art sous la forme d’un itinéraire régional. Par l’accueil d’artistes-auteurs en résidence, la valorisation de leur travail, la production d’œuvres, ce projet participe pleinement à la dynamisation culturelle du territoire de la région Centre-Val de Loire.

Offrir un regard artistique ancré sur l’environnement et le patrimoine naturel local

Favoriser la rencontre des publics avec l’expression artistique.

Proposer une démarche artistique en lien avec les enjeux climatiques et environnementaux.

Développer des résidences artistiques modernes, proches des besoins des artistes-auteurs et favorisant l’égalité femmes/hommes.

Sensibiliser à la diversité des créations et des espaces de créations.

Investir artistiquement un territoire rural

Organisation de la résidence

Logement

Les artistes-auteurs et autrices en résidence sont logés dans la forêt d’Orléans, dans les tiny house durables et équipées de Parenthèse.

Transport et restauration

Les frais de transport et la restauration sont pris en charge par Ce qui nous lie.

Espaces de travail

Les créateurs et créatrices auront à leur disposition plusieurs espaces de travail : l’atelier des artistes, les bureaux et la serre.

Rémunération

La résidence distingue deux types de rémunération :

Le temps de création, soit 2000 euros bruts/mois

Les temps de médiations, rémunérés en supplément au tarif de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse.